Un de mes plus beaux Noël...

Publié le par Mbeley

La magie de Noël est intense quand on est une petite fille de 4 ou 5 ans...
Athée, alors, (je me suis faite bâptiser le 13 avril 1991...), j'attendais le passage du père Noël avec impatience !

C'était le soir, mes grandes soeurs Dany et Mireille (5 et 7 ans de plus que moi, et de connivence, bien sûr !) aidaient notre Maman dans la petite cuisine sous le toît, essuyant la vaisselle et me demandant de ranger ce qui était accessible pour ma petite hauteur, alors que je mourrais d'envie de voir le Père Noêl qui devait, obligatoirement, passer par le couloir et le salon !
Mais, impossible ! On m'empêchait de m'approcher de la porte !

Puis cela a été l'émerveillement !

Un baldaquin bleu et blanc orné de voilages blancs se trouvait là, tout d'un coup, au pied du sapin fièrement décoré et dedans...une jolie poupée blonde aux yeux bleus dormeurs qui me tendaient ses petits bras...magique !
Dans une petite armoire, j'ai pu découvrir la garde robe complète de la poupée....
C'était merveilleux ! J'en garde encore un souvenir très ému !
J'en ai passé des jours à jouer avec ces beaux cadeaux...

ce qu'il faut savoir dans tout ça, c'est que c'était mon Papa, très briccoleur qui avait fabriqué le baldaquin de A à Z, alors que ma Maman avait tricoté et cousu les rideaux et tous les petits vêtements (jupe plissée, petit chemisier, pull, manteau, etc...) pour ma poupée...

beaucoup de temps, d'heures passés pour eux, afin de réaliser, dans les délais ces travaux minutieux et parfaits !
Une tendre pensée pour eux, tout mon amour, paix à leurs âmes...

et puisque je parle d'eux et sans citer le moment de Noêl, je veux aussi les remercier pour les moments passés ensemble, tous les 5, avec mes soeurs.
Pas d'école le jeudi, à cette époque et pas encore de télévision chez nous (comme c'était le bon temps...on savait s'amuser !!).
Le mercredi soir était un moment privilégié où nous jouions ensemble. Je me souviens d'un petit babyfoot que mes soeurs avaient reçu à Noël. Mon Papa avait fabriqué des petites cales en bois, percé la table de cuisine  aux quatre coins avec une chignole pour y insérer ces fameuses cales qui bloquaient le babyfoot sur la table.
Et nous jouions joyeusement, en famille.
Et puis, d'autres mercredis soirs, le jeu de nain jaune nous rassemblait ou le jeu de petits chevaux, de l'oie ou des petits cochons...
C'était le bonheur au n°13 de la rue des Prés à Seloncourt dans le Doubs  !

Publié dans michèle beley

Commenter cet article

michèle Beley 30/12/2008 10:36

Commentaire de Mireille, une de mes soeurs :
Décidement, tu me rappelles pleins de souvenirs.ce baldaquin, le nain jaune et le baby...tous les dimanches nous sortions en promenade en voiture soit avec grand mère marthe, soit avec Juliette et Papaul. je me souviens aussi avec Dany on mettait des bouchons en liège sous nos chaussures plates pour faire des talons, on faisait semblant de tomber, et maman Juliette riait aux éclats,on l'entendait rire jusqu'en bas de la rue des prés. On a vraiment été gâtées, on avait une voiture alors que tout le monde n'en avait pas,Bisous