L'Huile de palme est une graisse responsable de l'obésité et d'accidents cardio-vasculaires.

Publié le par Mbeley

L'Huile de palme est une graisse responsable de l'obésité et d'accidents cardio-vasculaires.

 

http://wikipedia.orange.fr/wiki/Huile_de_palme

 

Le site ci-dessus présente cette graisse consommée de plus en plus et sans méfiance pour la majorité des consommateurs.

 

Sans parler de la menace sur les forêts tropicales, autant au niveau de la faune que de la flore, la vie des autochtones refusant de céder du terrain, diminution du « poumon de la Terre »...

prenez le temps de lire les composants de vos délicieux petits gâteaux à l'aspect tellement attirant !

Limitez les dégâts sur votre santé : mangez le moins transformé possible industriellement parlant.

Remettez-vous au fourneau ! Pas besoin d'être master chef !!

 

Si huile végétale seulement citée il s'agit d'huile de palme.

Vous lirez aussi : huile végétale non hydrogénée, ce qui pourra paraître moins nocif pour la santé. A défaut !

Il vaut mieux choisir un produit sur lequel vous lisez huile de colza ou autre.

 

On peut lire :

Impact sur la santé

Du fait de son très faible coût de production, on la retrouve aujourd'hui dans un très grand nombre de produits alimentaires. L'huile de palme rouge (non raffinée ni traitée) est considérée comme l'aliment naturel le plus riche en β-carotène : elle en contient environ 15 fois plus que la carotte. C'est également la deuxième huile la plus riche en vitamine E (tocophérols), après l'huile de germe de blé. Ces taux de vitamines diminuent très fortement après raffinage, chauffage et cuisson.

Les dangers de l'huile de palme pour la santé sont de plus en plus évoqués[3].

Un lien statistique existe entre le taux d'acides gras saturés dans l'alimentation, l'hypercholestérolémie et la surmortalité des Occidentaux par maladie cardio-vasculaire si les proportions idéales entre les différents types d'acides gras ne sont pas respectées dans l'alimentation[3],[17].

La consommation de l'huile de palme peut augmenter le taux de LDL-cholestérol dans le sang et entraîner des risques cardiovasculaires, car elle est riche en acides gras saturés.

Pour certains, c'est un danger d'autant plus insidieux que d'une part, les instances de santé ont surtout mis en garde la population contre les gras d'origine animale dans la prévention du cholestérol, et que d'autre part, il n'y a pas à ce stade d'obligation d'affichage (l'huile de palme figurant le plus souvent dans les compositions des aliments sous la discrète mention d'« huile végétale »)[18],[19],[3].

De plus, elle est souvent hydrogénée, la rendant plus nocive pour la santé, cf. acides gras « trans ».

Pour info :

hydrogénée

forme dérivée du lemme : hydrogéné

Adjectif féminin singulier

chimie, combiné avec de l'hydrogène.

 

Forme dérivée du verbe "hydrogéner"

chimie, introduire de l'hydrogène dans un composé chimique.

 



Conséquences de la production sur la biodiversité

 

Savons de Marseille à l'huile de palme.

L'huile de palme est une des plus consommées dans le monde. Elle est utilisée dans l'industrie agro-alimentaire et en cosmétique. On en trouve par exemple dans la composition d'un produit de consommation courante sur dix en Grande-Bretagne. La demande d'huile de palme est en forte augmentation car elle est bon marché. L'exploitation très rentable des palmiers à huile attire les agro-investisseurs qui remplacent la forêt primaire nourricière par des monocultures de palmiers à huile. Cela se fait avec l'accord des gouvernements, sans se soucier du caractère irremplaçable de ces forêts ni des populations qui vivent en symbiose avec elles[20].

Les forêts des principaux pays producteurs (Malaisie, Indonésie, Bornéo et Sumatra), ont été détruites à plus de 90 % aux XIXe et XXe siècles, et la déforestation massive continue pour laisser la place à des palmeraies[21].

Cela provoque des destructions de forêts tropicales et de tourbières[22]. Il en résulte une aggravation des rejets de gaz à effet de serre, mais aussi une réduction du milieu de vie de nombreuses espèces dont l'orang-outan. On estime à 5 000 le nombre de ces grands singes victimes chaque année de cette exploitation[23]. Si rien n'est fait, 98 % des forêts humides indonésiennes, habitat naturel des orangs-outans, auront disparu en 2022[24].

Carrefour, Nestlé et Unilever se sont engagés à n'utiliser que de l'huile de palme certifiée durable d'ici 2012 à 2015, pour fabriquer leurs produits[25],[26]. En 2010, la marque Casino annonce qu'elle cesse d'inclure cette huile dans ses produits alimentaires, en raison de ses risques pour la santé et de son impact sur l'environnement[27]. La marque de biscuits et de pâtisseries St-Michel s'est également engagée sur le « zéro huile de palme » dans ses recettes à horizon fin 2010[28].

 

Vous pouvez consulter les liens suivants :

 

http://www.greenpeace.org/switzerland/fr/campagnes/forets/huile-palme/

 

http://www.vivresanshuiledepalme.blogspot.fr/

 

et il y en a de nombreux autres sur le web...

 

Retrouvez-moi sur http://www.magnetiseuse.fr

Publié dans santé

Commenter cet article