Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 16:06

 En ce jeudi 27 décembre 2012, je roule gaiement en direction de Montbard, suite à l'invitation à déjeuner d'une excellente amie, Martine.

Le temps est maussade, il pleut, le vent joue avec les nombreuses voitures qui défilent sur ce tronçon d'autoroute de Dijon/Sombernon.

A hauteur de la sortie de Pont de Pany ou de Fleurey sur Ouche, je ne sais plus trop bien, la portière d'une grosse Jeep noire (ou 4X4, je ne sais plus...) s'ouvre brusquement du côté gauche et ....un chien est violemment jeté sur la chaussée...

 

Bien sûr, j'aurais dû noter le n° de la voiture....

bien sûr...mais...je n'ai pensé qu'à ce malheureux épagneul, un chien de chasse qui risquait de périr écrasé par tout ce trafic.

J'ai hurlé et cherché tout de suite à arrêter mon véhicule sur le bord de l'autoroute pour le récupérer, sachant que c'est interdit et très dangereux.

Voyant le trafic, je me suis résignée à atteindre la sortie suivante, encore bien loin, pour me garer convenablement.

Puis je suis revenue sur mes pas en courant et en pleurant, le mal aux tripes...complètement choquée.

J'ai longé l'autoroute d'un côté derrière la barrière de sécurité, dans l'herbe, sous la pluie. Rien.

Le chien avait-il pu traverser encore l'autre côté de l'autoroute sans se faire accrocher ?

J'ai aperçu une sorte de tunnel qui passait sous l'autoroute. J'ai donc emprunté cette voie longée de grosses tuyauteries et je me suis retrouvée de l'autre côté de l'autoroute.

Et j'ai encore couru et appelé...

Pas de chien, aucune trace....

J'ose espèrer que ce pauvre animal  a atteint le village sain et sauf. 

Dans un traumatisme certain... comment fera-t-il à nouveau confiance à l'Homme ???

Honte à ces gens qui se croient au-dessus de tout...et qui revendiquent, les premiers, le respect, le savoir-vivre !

Je n'ai pas pu relever le n° de la plaque de la voiture et je le regrette.

Jeté du côté gauche laissait peu de chance à ce chien de vivre...

Comment peut-on se comporter ainsi !!!

Qu-ont donc ces gens à la place du coeur ?

Des salopards, des monstres...des êtres indignes de porter le nom d'HUMAIN.

Ils ne sont que des minables qui n'arrivent même pas à la hauteur des pattes de ce pauvre épagneul...  

 

La cruauté humaine n'a pas de limites ni de rang !

Cette vision tragique est sans cesse présente dans mes pensées, les larmes encore prête à déborder....

Après ça, qu'on ne s'étonne pas que la Terre ne tourne pas rond !!

Partager cet article

Repost 0
Published by Mbeley - dans chien et chat
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Liens